Elections CROUS : faux et usage de faux sur Lille

Hier, lors de la deuxième commission électorale consultative de préparation des élections étudiantes au Conseil d’Administration du CROUS de Lille, une candidate de la liste déposée par l’UNEF a fait état d’imitation de sa signature sur un des documents officiels de dépôt.
Voici le déroulé des faits qui a été remonté par les associations étudiantes de l’académie de Lille proposant un projet pour les élections CROUS du 24 novembre :

Lors de la dernière Commission Electorale Consultative (CEC), une candidate, dont nous avons voulu préserver l’anonymat, présente sur la liste UNEF (Union Nationale des Etudiants de France) s’est déplacée pour expliquer que sa présence sur cette liste ne répond pas aux critères en vigueur.
Elle a déclaré avoir bien signé une déclaration de candidature individuelle, mais jamais la liste récapitulative avec les noms des 14 candidats. Elle dénonce un manque de communication de la part de l’organisation puisqu’elle n’avait pas connaissance de sa place sur la liste, mais également le fait que les représentants de l’UNEF ont imité sa signature pour finaliser cette candidature. Suite à cet échange, la CEC a émis des réserves sur la liste portée par l’UNEF, sans l’invalider.
Après son témoignage, la candidate a envoyé un courrier recommandé avec accusé de réception, ainsi qu’un mail, ou elle relate précisément les faits au Directeur du CROUS de Lille, M. Emmanuel PARISIS et à Monsieur le Recteur de l’Académie de Lille, M. Luc JOHANN. 

Dans un contexte déjà sous tension d’une démocratie étudiante bancale où la participation étudiante est très faible et les débordements connus et systématiques, PDE demande à Monsieur le Recteur de l’Académie de Lille, M. Luc Johann, d’invalider la liste de l’UNEF.

D’une part, la réglementation n’a pas été respectée puisque la candidate n’a pas signé la liste avec l’ensemble des candidats et qu’un représentant de l’UNEF a, fait bien plus grave, fait usage de faux. Pour PDE, il s’agit d’éléments qui nuisent à la démocratie étudiante et
les tolérer en réduit la légitimité. D’autre part, accepter des représentants qui font preuve de tels agissements au sein du CA du CROUS représente tout simplement un réel danger et dégagent une image particulièrement dévalorisante pour l’académie de Lille. PDE invite le rectorat à prendre en considération ces éléments avec attention.

Si, malgré tous les éléments qui pointent des agissements intolérables et des écarts à la réglementation, cette liste n’est pas invalidée, PDE déposera un recours au tribunal administratif afin d’aboutir cette démarche. PDE tient cependant à rappeler que le tribunal administratif, reconnaissant cette situation, ne pourra qu’enclencher un nouveau cycle électoral pour les élections étudiantes au CROUS de Lille.

Enfin, dans l’optique d’améliorer la démocratie étudiante et d’en assainir les élections, PDE joint à ce communiqué une charte de bonne conduite en élections à destination de toute liste candidate aux élections étudiantes, qui, signée, engage les signataires à respecter et promouvoir le cadre et les acteurs de la démocratie étudiante. PDE encourage tous les acteurs de la vie étudiante à s’en saisir et poursuivre leurs démarches d’engagement et de construction de projets pour la communauté universitaire et scolaire.

 Charte de bonne conduite en élections

Contacts

Quentin PANISSOD – president@pde.fr – 06 64 69 67 73
François GAUDRE – vice-president@pde.fr – 06 24 87 82 29

Posted in Communiqués de presse, Publications.