Projet CNOUS 2017 – Vie de campus

Revenir au sommaire

Les campus font partie intégrante de la vie étudiante. En effet, les étudiants y passent leur journée. Ils doivent donc eux aussi répondre à des besoins tels que l’adaptabilité de l’ouverture des services au rythme estudiantin, ou encore la sécurité, le caractère agréable des lieux.

26.     Ouverture des services du Crous aux horaires des étudiants

Comme mentionné plus haut, la restauration étudiante a été bouleversée ces dernières années. En particulier, les horaires d’ouverture des restaurants universitaires se sont majoritairement restreints, fermant pour certains le soir en semaine.

Parallèlement, PDE et les associations étudiantes indépendantes constatent l’ouverture des espaces étudiants à des horaires peu adaptés aux contraintes des étudiants. Il en a été constaté de même pour les horaires d’ouverture des conciergeries des résidences du Crous.

PDE et les associations étudiantes indépendantes souhaitent une étude des horaires d’ouverture de tous les locaux des Crous pour qu’ils puissent répondre convenablement aux contraintes des étudiants.

  • Il est proposé d’ouvrir les restaurants universitaires le midi, sur une amplitude large, entre 11 h et 14 h 30 minimum ;
  • Il est également proposé d’ouvrir les restaurants universitaires le soir, sur une amplitude plus faible, entre 18 h 30 et 19 h 30, en moyenne, avec une adaptation selon les coutumes locales ;
  • Enfin, il est souhaité que tous les autres locaux du Crous, mené à accueillir un public étudiant soit ouvert, au minimum :
    • Un midi, en horaire continue ;
    • Un soir, jusqu’à 20 h ;
    • Le samedi matin, entre 10 h et midi.

Ces changements doivent s’accompagner d’une communication efficace afin que les étudiants connaissent les opportunités d’ouverture de ces services.

En addition, PDE et les associations étudiantes indépendantes souhaitent que soit mis en place un affichage de la fréquentation moyenne des services du Crous similaire à celui souhaité pour les restaurants universitaires.

27.      Aménager des lieux de vie dans les résidences étudiantes et dans les restaurants universitaires

Les espaces de vie du Crous comme les restaurants universitaires et cafétéria sont inutilisés en dehors des heures de fréquentation, soit entre 11 h et 14 h.

Afin d’optimiser et rentabiliser ces espaces, PDE et les associations étudiantes indépendantes proposent d’y aménager des lieux de vie organisés pour le travail (mise en place du Wifi et de prises électriques dans le cadre du projet « campus connecté »), pour la culture (mise à disposition de la presse) et pour le divertissement et le repos (location de jeux de société, petit matériel de musique, sofas antitaches).

tabletteCrous

Le paiement par Izly étant présent dans la plupart des restaurants universitaires et cafétéria, la mise en place de bornes de rechargement dans chacun de ces espaces est importante afin de faciliter l’utilisation de la carte multiservice. Dans la même optique, PDE et les associations étudiantes indépendantes considèrent nécessaire la mise en place de borne de rechargement et de vente des cartes de transports en commun dans tous les campus.

28.      Développer des campus responsables

PDE constate aujourd’hui le besoin de rénovation de certains bâtiments des Crous. La rénovation des bâtiments le nécessitant doit être entamée dès que possible, notamment lorsqu’il s’agit de remettre en conditions les logements insalubres (murs fissurés, fenêtres mal isolées, stores encastrés cassés, infiltrations d’eau, etc.). L’ensemble de ces rénovations devront mener à des aménagements responsables, en accord avec les prescriptions introductrices de la profession de foi.

En particulier, les bâtiments devront respecter les ordonnances au titre II de l’Arrêté du 28 décembre 2012 relatif aux caractéristiques thermiques et aux exigences de performance énergétique des bâtiments nouveaux et des parties nouvelles de bâtiments autres que ceux concernés par l’article 2 du décret du 26 octobre 2010 relatif aux caractéristiques thermiques et à la performance énergétique des constructions. En outre, les rénovations devront s’orienter dans une démarche d’intégration des principes de la future réglementation thermique de 2020, sur l’obligation d’intégrer les principes de bâtiments à énergie positive.

Toutes les mesures devront être prises pour faire des bâtiments des Crous des incubateurs des derniers aménagements responsables : les poubelles de tri sélectif doivent devenir anecdotiques face aux aménagements mis en place pour répondre aux enjeux environnementaux. En particulier, les lieux communs devront être ainsi faits qu’ils puissent évoluer continuellement tous les ans, pour prendre en compte les dernières avancées technologiques dans le domaine.

De plus, afin de privilégier les transports verts, les PDE et les associations étudiantes indépendantes proposent l’aménagement de places de parking pour vélo à hauteur de 35 % du nombre de résidents. Ces emplacements devront être indiqués sur l’application Crous. Ces emplacements pourront être munis de matériel d’entretien et de réparation de vélo, fournis par le Crous et gérés via la nouvelle plateforme Trokaviz (cf. proposition n°33).

De façon homologue, il est apparu lors de nos consultations du réseau associatif, que le gaspillage alimentaire est devenu aujourd’hui un enjeu majeur de la vie de campus. L’État a d’ailleurs défini des exigences dans la loi de transition énergétique (art.102) qui impose aux établissements publics de mettre en place à compter du 1er septembre 2016 des solutions pour lutter contre le gaspillage alimentaire.

La responsabilisation des étudiants et leur sensibilisation à l’environnement doivent être encouragées par les Crous. Dans les restaurants universitaires, il est simple de trier les restes d’un plateau : PDE et les associations étudiantes indépendantes souhaitent donc proposer en fin de chaîne des contenants pour le tri sélectif, ainsi qu’à la sortie des cafétérias.

triCrous

PDE et les associations étudiantes indépendantes proposent également la mise en place de doggy bag dans les restaurants universitaires. Ainsi, nous diminuerons le gaspillage, tout en permettant aux usagers de manger le soir ce qu’ils n’ont pas mangé et pourtant payé le midi.

29.    Campus : créer un cadre de vie propice aux études

Des problèmes de sécurité apparaissent de plus en plus sur les campus, en France. Une femme sur sept est victime d’agressions sexuelles au cours de sa vie et des actes d’agressions ont déjà eu lieu sur les campus étudiants… La question de la sécurité des campus est donc un enjeu de bien-être et de santé étudiante. PDE propose des actions concrètes pour rendre les campus plus sûrs.

PDE propose la mise en place d’une commission sécurité au niveau du CNOUS en lien avec le ministère de l’Intérieur. Cette commission a pour but de traiter des problématiques de sécurité sur les campus et de mutualiser les expériences. Cette commission doit définir et répartir entre les différents Crous les budgets alloués au matériel nécessaire (luminosité suffisante autour des bâtiments, vidéosurveillance, etc.) pour assurer la sécurité aux alentours des résidences. La commission veillera notamment que les résidences situées en zones de sécurité prioritaire soient correctement équipées.