Nos positions

Une politique active contre l’échec universitaire

  • Développer les passerelles entre les différentes formations universitaires et la validation des acquis afin de limiter le taux d’échec en 1er cycle ;
  • Assurer une véritable adéquation entre les formations et les débouchés professionnels.

Une formation supérieure de qualité

  • Evaluer efficacement les enseignements et les enseignants ;
  • Encourager et faciliter le travail des enseignants-chercheurs ;
  • Développer une politique de recherche avec le monde professionnel.

Une université ouverte sur l’Europe et sur le monde

  • Informer précisément les étudiants sur les programmes d’échanges européens et internationaux ;
  • Financer la mobilité étudiante ;
  • Soutenir l’apprentissage des langues vivantes dans les établissements.

L’étudiant citoyen

  • Créer un véritable statut social de l’étudiant ;
  • Permettre aux étudiants de gérer les établissements d’enseignement supérieur ;
  • Reconnaître et valoriser l’engagement des acteurs étudiants.

Les aspects sociaux

  • Appliquer une linéarisation dans le mode de calcul de l’attribution des bourses pour mettre fin aux effets de seuil ;
  • Développer le logement étudiant et appliquer une gestion plus flexible du parc immobilier pour permettre l’attribution en cours d’année et la mise à disposition pendant les congés d’été des logements libres.